Guide voyage pour vos vacances en Indonésie (Asie)

L‘Indonésie, l'archipel aux 17 500 îles

Terre de feu et de roche, de cultures raffinées et de végétation luxuriante, l’Indonésie n’en finit pas d’émerveiller les voyageurs.- Cet archipel riche de quelques 17500 îles fascine par la variété de ses paysages et du melting pot des cultures qui le composent. - Java aux volcans majestueux, Bali aux rizières apaisantes, Sulawesi aux étranges rites des Torajas, Kalimantan et ses jungles profondes… L’Indonésie peux se vanter de satisfaire les voyageurs en quête d’authenticité, tout en offrant à ses hôtes une infrastructure hôtelière et des services de qualité.

Superficie

1 904 569 km2 - 5000 km d'Est en Ouest

Population

255 Millions - (2015)t

Capitale

Jakarta

Langues

Officelle : indonésien - 742 langues parlées

Tourisme

7 millions de touristes étrangers (2010)

Mosaïque de culture et de diversité

SUMATRA

Sumatra est la sixième plus grande île mondiale par sa superficie. Elle reste pourtant encore une destination mal connue de l’archipel indonésien. Une chaîne de montagne s’étendant du nord au sud forme une colline élevée “Bukit Barisan” visible le long de la côte ouest, dont une partie est classée et biologique exceptionnelle. Son éco-système abrite, entre autres, la plus grande fleur au monde (la rafflesia connue aussi pour son odeur pestilentielle), une immense variété d’orchidées, le tigre de Sumatra (une centaine de specimens recensés en 2013) et l’orang-outan qui peuplent ses épaisses forêts. Les paysages de montagnes, de volcans (le Mont Kerinci, point culminant de l’île) et de lac ne sont pas en reste, et le plus grand d’entre eux, le Lac Toba, est d’une grande splendeur. Sumatra est le territoire des Bataks (de confession chrétienne, dont on peut admirer les imposantes maisons en bois sur l’île de Samosir), et forme avec le pays Minang (musulman), et les Mentawai (“Hommes Fleurs” sur l’île de Siberut) une mosaïque culturelle d’une grande richesse.

Guide de voyage

Cuisine

Dans les “warung” ou chez les marchands ambulants, vous pouvez manger à n’importe quelle heure. En Indonésie, le riz et le poisson sont les aliments de base sur tout l’archipel, la façon de les accompagner varie selon les îles. La manière de préparer le poisson varie de nos connaissances culinaires européennes, c’est notamment dû à la chaleur et le manque de moyens de conservation, et on peut l’acheter séché, fumé ou sous forme de pâte. Les épices viennent agrémenter presque tous les plats et notamment les currys. Le plat national est le “Nasi Goreng”, riz frit aux oeufs et accompagné de viande ou crevettes, et de légumes (recette). Dans sa variante, “Mie Goreng”,les nouilles frites viennent remplacer le riz. Profitez de votre séjour dans ce pays tropical pour vous délecter de fruits tropicaux : banane, ananas, mangue, mangoustan, ramboutan, jacquier ou, pour les plus téméraires, le très “parfumé” durian.. La présence de nombreux touristes a permis de développer une cuisine occidentale ainsi que les cuisines thaïes, indiennes ou japonaises. Du fait d’une forte immigration, la cuisine chinoise, souvent de bonne qualité, a su s’imposer.

Climat

Saison sèche

D'avril à novembre

Le temps est plus ensoleillé et les pluies plus rares dans les îles méridionales et orientales (centre et Est de Java, Bali…). La température baisse légèrement. Les côtes gorgées de soleil sont plus arides, mais la chaleur est atténuée par la brise marine; les vents en Indonésie restant toujours modérés. Avec une eau comprise entre 26 et 29°C, les baignades sont très agréables. En montagne, avec des températures plus fraîches, le port du pull est souvent conseillé.

Saison des pluies

De décembre à Mars

La mousson du nord-est amènent de fortes précipitations quasi quotidiennes. Les orages éclatent en trombes chaudes et violentes, souvent en fin d’après-midi ou dans la nuit, laissant derrière eux un ciel bleu azur ou scintillant d’étoiles. Avec ces températures élevées, la touffeur se fait ressentir en plaine alors qu’en altitude, les pluies abondent sous une température plus clémente.

Bali et Lombok ont des climats caractérisés par 2 saisons légèrement distinctes. Leur situation géographique (quelques degrés au sud de l’équateur) les fait bénéficier d’un climat tropical, avec une température moyenne élevée toute l’année (entre 22 et 30°C). Sur ces régions, il faut savoir que la saison des pluies ne correspond pas à une véritable mousson et il est très rare de subir la pluie toute une journée ou plusieurs jours de suite. On peut ainsi avoir une très belle journée rafraîchie par une averse ponctuelle avant de retrouver le soleil… pour plusieurs jours !

Voir la météo en détails sur : weather-and-climate.com

À cheval sur l’équateur terrestre, l’Indonésie bénéficie dans sa partie nord, d’un climat équatorial caractérisé par une seule saison, avec de fortes précipitations et chaleurs tout au long de l’année. L’impression de moiteur vient de ce climat chaud combiné à un taux d’humidité compris en 70 et 90%. La meilleure période pour visiter l’Indonésie se situe entre mai et octobre, même si l’ensemble de l’année reste très agréable à vivre.

Fêtes et évènements

A BALI

NYEPI : mars ou avril
Nouvel an hindou balinais dont la journée est consacrée au jeûne, au silence et à la méditation. Relevant du calendrier hindouiste Saka, le Nyepi se déroule en mars ou avril selon les années. La veille, ont lieu des cérémonies de purification avec offrandes et procession de monstres mythologiques en papier mâché, les Ogoh-Ogoh. Le jour du Nyepi, tout s’arrête : pas de radio, pas de travail, pas de déplacements à bali C’est la "journée du silence”… total. Déstabilisant pour nous, occidentaux agités. Mais une expérience unique.

GALUNGAN & KUNINGAN : tous les 210 jours
Ces fêtes commémorent la victoire de Dharma (le Bien) contre Adharma (le Mal). Elles durent 10 jours pendant lesquels rituels et offrandes se succèdent. Des défilés de créatures surprenantes, les Barong, parcourent l’île de temple en temple et de village en village. Galungan est la fête la plus célébrée des hindouistes balinais. Elle célèbre la mort du tyrannique et légendaire Mayadenawa. Pendant la fête de Kuningan, les Balinais disent au revoir aux dieux descendus sur Terre pour se joindre, durant ces 10 jours, aux festivités.

ODALAN : tous les 210 jours
Odalan commémore la fondation des temples des villages. Tous les habitants se réunissent pour rendre hommage aux divinités. Sachant qu’il existe plus de 20 000 temples à Bali, les occasions d’assister à ce type de cérémonie ne manquent pas !

FÊTE DES CERFS-VOLANTS : juillet-août
Plusieurs milliers de cerfs-volants envahissent les cieux de Bali en juillet et août, lorsque les vents sont favorables. Certains peuvent avoir près de 5 m d’envergure. À Nusa-Dua, des participants viennent du monde entier pour prendre part à ce spectacle.

Notre sélection de circuits

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.